jeudi 23/11/2017 - 10:27
Réseau Régional de Cancérologie Réunion/Mayotte
dernière mise à jour 14/09/2016

Contexte de création du réseau ONCORUN


La loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé a défini l'organisation de la médecine en réseaux et en a fait un enjeu de santé publique, au service des patients souffrant de pathologies complexes et/ou chroniques.   D'autres textes la renforcent, la déclinent, pour la compléter (Circulaire DHOS/SDO/2005/101 du 22/02/2005, circulaire DHOS/CNAMTS du 02/03/2007, loi HPST du 21/07/2009).

La mesure 29 du Plan Cancer I (2003-2008) préconisait la couverture de l'ensemble des régions françaises par des Réseaux Régionaux de Cancérologie coordonnant tous les acteurs de soins, afin de garantir au patient :

  • Une prise en charge pluridisciplinaire,
  • La continuité des soins,
  • L'enjeu de qualité et d'équité des soins.

Le Plan Cancer 2009-2013 prévoit de généraliser l'accès aux mesures transversales lancées par le Plan Cancer précédent et pilotées par les réseaux régionaux en cancérologie, améliorant la qualité de toute prise en charge en cancérologie.

Le réseau dénommé "ONCORUN" est porté par une structure juridique de forme "association Loi 1901"et regroupe :
  • les établissements de santé de la région Réunion/Mayotte prenant en charge des patients atteints d'une pathologie tumorale,
  • les centres de radiothérapie,
  • et les associations de patients.

Sa création date de 2002 et ses statuts ont été déposés à la préfecture de la Réunion le 11/09/2003.  L'Agence Régionale de Santé de l'Océan Indien (ARS OI) soutient et finance cette organisation.

En accord avec l'ARS Océan Indien (ARS OI) le RRC ONCORUN a été identifié comme une organisation pivot dans le champ sanitaire et conformément au volet révisé "Prise en charge des personnes atteintes de cancer" du Schéma Régional de l'Organisation des Soins 2005-2010 (SROS 3), offre un cadre, une organisation et des outils en vue de :
  • développer les liens entre les acteurs de santé,
  • harmoniser les pratiques afin d'en d'améliorer la qualité,
  • promouvoir des outils de communication communs au sein de la région,
  • développer l'évaluation et l'information des patients et des professionnels.
La généralisation des RRC est acquise et désormais l'appartenance à un RRC est une obligation pour les établissements publics et privés qui veulent traiter des patients atteints de cancer.

Les informations fournies par le site ont été vérifiées soigneusement. 
Elles ne remplacent en aucun cas les consultations
auprès des médecins et services médicaux officiels.

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.