jeudi 23/11/2017 - 10:28
Réseau Régional de Cancérologie Réunion/Mayotte
dernière mise à jour 14/09/2016

Les membres du réseau

Animé au niveau régional par une structure de coordination, le Réseau Régional ONCORUN met en partenariat l'ensemble des établissements autorisés à l'activité de traitement du cancer, des Etablissements Associés et d'autres membres.

Les membres sont signataires d'une charte qui prévoit notamment :
  • La coopération des praticiens et des structures publiques et privées de la région Réunion/Mayotte.
  • L'obligation d'information des patients, l'identification de filières de prise en charge de qualité, la reconnaissance du "libre choix" des malades, le partage des informations après recueil du consentement du patient.
Pour les établissements autorisés pour l'activité de soins de traitement du cancer conformément au dispositif d'autorisation (cf. Art.R.6123-88 du code de la santé publique, décret n° 2007-389 du 21 mars 2007), l'adhésion au RRC (Réseau Régional de Cancérologie) reconnu par l'Institut National du Cancer est nécessaire pour exercer l'activité de soins du cancer.

Actuellement, dans la région Réunion/Mayotte les établissements autorisés sont regroupés en deux Centres de Coordination en Cancérologie ('3C') :  3C Nord et 3C Sud.  Les professionnels qui exercent dans ces établissements n'adhèrent pas directement à ONCORUN, ils sont représentés par leur structure de rattachement.  Ils sont engagés à respecter la Charte du réseau, portée à leur connaissance, par l'adhésion de leur établissement et peuvent ainsi participer aux travaux du RRC ONCORUN.

Il existe par ailleurs des Etablissement Associés, (décret n° 2007-388 du 21 mars 2007) liés par convention aux Centres de Coordination en Cancérologie et qui peuvent effectuer une partie du diagnostic, du traitement ou du suivi post-thérapeutique.

Au total, en 2012, ONCORUN a regroupé 12 établissements privés et publics comprenant depuis 2006 le Centre Hospitalier de Mayotte.

Des Membres Associes représentés par les chirurgiens, les spécialistes d'organes, les spécialistes exerçant dans les établissements de santé "hors site", doivent passer une convention avec, au moins, l'un des Centres de Coordination en Cancérologie.

D'autres Membres Associés, notamment les praticiens libéraux, les médecins généralistes et les praticiens hospitaliers exerçant hors sites spécialisés impliqués dans la prise en charge et le suivi des patients cancéreux, sont invités à adhérer au réseau individuellement.  Ceux-ci s'engagent à respecter les critères de qualité adoptés au niveau national.

Le réseau procède annuellement à son évaluation selon les règles de production du rapport d'activité annuel (activités réalisées, résultats de l'autoévaluation, bilan financier, documents comptables, tableau de bord annuel du RRC) et d'évaluation des réseaux de santé mentionnés à l'article D.6321-7 du Code de la santé publique.  Le rapport d'activité et les résultats de l'évaluation interne sont transmis :
  • aux membres du réseau via le site Internet
  • à l'Agence Régionale de Santé d'Océan Indien (ARS OI)
  • à l'Institut National du Cancer (l'INCa)

Les informations fournies par le site ont été vérifiées soigneusement. 
Elles ne remplacent en aucun cas les consultations
auprès des médecins et services médicaux officiels.

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.